LA PHILOSOPHIE

 

Aporie :

quelque chose d’insoluble, qui ne présente pas d’issue. Impasse.

Dialectique :

science de la démonstration, de l’argumentation. Activité éminemment discursive, rationnelle. But : convaincre.

Dialogue :

échange où l’on cherche à dégager ce qui est recevable. Conversation où le souci de l’intelligible, de l’objectivation prime.

Philosophie :

science du questionnement.

Réflexion portant sur les principes de la pensée et de l’action. Savoir sur soi-même.

La philosophie est une activité critique axée sur la recherche de l’autonomie et de la sagesse, du bien-vivre. Basée sur un travail d’élucidation, elle éclaire nos choix et s’oppose, par là-même, aux croyances, aux préjugés.

Philosopher, c’est faire l’exercice méthodique du doute*, argumenter de manière rationnelle ; rechercher, dans le dialogue, la plus grande cohérence.

*"L'esprit qui ne sait plus douter, descend au-dessous de l'esprit". Alain

Pourquoi philosopher ? Non pas pour briller ou pour "brasser de l’air" à la manière d’un Gorgias, d’un Hippias ou d’un Polos! On ne peut, en effet, confondre philosophes et sophistes. Il s’agit de surmonter les contradictions culturelles, politiques, éthiques…de se  défaire des illusions individuelles ou collectives. Être le plus libre possible.

Sophiste :

l’homme habile aux discours. Celui qui excelle dans l’art oratoire, qui use d’effets rhétoriques et qui réduit le vrai à l’utile.

Sophistique :

pensée qui n’est pas animée par la seule recherche de la vérité. Activité principalement fondée sur la séduction, l’éloquence. But : persuader.

 

 QUELQUES DÉFINITIONS DE PHILOSOPHES :

ARISTOTE 

La philosophie est «la seule de toutes les sciences qui soit une discipline libérale* puisque seule elle est à elle-même sa propre fin.»

*Libérale : science digne d’une âme libre, qui trouve son fondement dans la liberté de pensée.   

 

DESCARTES 

«Ce mot de philosophie signifie l’étude de la sagesse et […] par sagesse on n’entend pas seulement la prudence dans les affaires, mais une parfaite connaissance de toutes les choses que l’homme peut savoir, tant pour la conservation de la vie que pour la conservation de la santé et l’invention de tous les arts.»

 

HEGEL 

«Une opinion est une représentation subjective, une idée quelconque, fantaisiste, que je conçois ainsi et qu’un autre peut concevoir autrement. Une opinion est mienne ; ce n’est pas une idée générale, existant en soi et pour soi. Or la philosophie ne renferme pas des opinions ; il n’existe pas d’opinions philosophiques.»