LA CONSCIENCE

L'en-soi :

L'être même des choses. Ce qui existe de manière totalement indépendante de la conscience.

L'en-soi désigne, chez Sartre:

- l'être qui est ce qu'il est, dépourvu de toute conscience; la réalité des choses qui sont ce qu'elles sont; la plénitude massive et opaque de l'être.

 

Le pour-soi :

Le pour-soi désigne la manière d'exister de l'être conscient, sa capacité à produire ses propres représentations. Cet être conscient ne coïncide pas avec lui-même: il est essentiellement manque, il secrète du néant.

Sartre: "C'est en tant qu'être qui est ce qu'il n'est pas et qui n'est pas ce qu'il est, que le pour-soi projette d'être ce qu'il est." L'Être et le Néant, 1943.

C'est en devenant pour moi que le monde acquiert sa signification et s'élabore en phénomène.

Sartre: "L'homme est d'abord projet qui se vit subjectivement, au lieu d'être une mousse, une pourriture ou un chou-fleur; rien n'existe préalablement à ce projet; rien n'est au ciel intelligible, et l'homme sera d'abord ce qu'il aura projeté d'être." L'existentialisme est un humanisme, 1946.